Bylaws and Policies

Political Policy Frais de Scolarite

Expire: 30 avril, 2020

1 Faits

  1. Le gouvernement de l'Alberta a montré une forte prise de conscience de l'importance de l'éducation postsecondaire dans notre province.
  2. Le Gouvernement de l'Alberta a le devoir de financer le coût d'un système d'enseignement postsecondaire qui a la capacité pour toutes les personnes admissibles de participer, considérant l'importance accrue d'une population éduquée et la demande croissante d'une nouvelle économie du savoir.
  3. Les frais de scolarité et les coûts d'obtention d'une formation postsecondaire sont contraires aux valeurs d'un système d'enseignement postsecondaire public.
  4. Il est essentiel que le gouvernement de l'Alberta créé une politique reconnaissant la nécessité d'alléger la charge financière assumée par les élèves de l'Alberta dans l'accès au système d'éducation post-secondaire.

2 Résolutions

  1. L’Union des Étudiants préconisera en faveur d'une politique de frais de scolarité qui :
    1. Fournit un financement à long terme, de fonctionnement de base continu pour nos universités qui sera protégé contre les changements négatifs dans notre situation financière de gouvernement ;
    2. Protège de l'augmentation de frais de scolarité en raison de fluctuations dans le financement de subventions du gouvernement à l'université ;
    3. Assure que les niveaux de frais de scolarité sont prévisibles ;
    4. A comme principal indicateur de l'abordabilité, la capacité des étudiants à payer sans avoir une charge de dette accrue ;
    5. Fournit comme un fait que les frais de scolarité ne sont qu'un des coûts de la poursuite d'une éducation post-secondaire ; et
    6. S'assure qu'aucun étudiant ne se verra jamais refusé l'occasion de poursuivre une éducation postsecondaire en raison de son incapacité à payer.
  2. L'Union des Étudiants préconisera que le Gouvernement de l'Alberta légifère une politique sur les frais de scolarité qui :
    1. Fournit des directives strictes à la capacité d'une institution de définir des frais de scolarité, y compris des limites annuelles et ultimes sur le montant maximal de frais de scolarité qui peuvent être imposés aux étudiants ;
    2. Exige des institutions post-secondaires de fournir au Conseil d’Administration de l'institution, le Vérificateur Général de l'Alberta et le Ministre de l'Innovation et de l'Éducation Supérieure un plan détaillé et réellement transparent sur la façon dont des frais de scolarité supplémentaires seraient dépensés.
  3. L'Union des Étudiants ne sera pas favorable à l'augmentation des frais de scolarité et travaillera en vue d'une réduction de toute hausse des frais de scolarité au Conseil d’Administration de l'Université de l'Alberta.